Bonjour Ubuntu .onion? ()

Après 7 années passées sous OSX, je viens enfin de franchir le pas en passant sous une distribution GNU/Linux, Ubuntu desktop.
Utilisateur de Debian server depuis de nombreuses années, je n'ai pour ainsi dire jamais connu de version desktop une distrib Linux mis à part les quelques fois ou j'ai pu en installer pour la famille et les amis, notamment Lubuntu, Ubuntu et Kubuntu. Mon expérience en a été dès lors tenue du fait que je ne l'expérimentais pas au quotidien, mais uniquement leur de l'installation et de (relative) configuration de l'OS.

Choix de la distribution

Pour moi c'était clair, il était grand temps que je migre sous une distribution GNU/Linux. Mais laquelle?

Comme dit je suis habitué à Debian Server, sans être un expert, je comprends bien son fonctionnement et l'utilise sans plus de difficulté. Dès le départ je songeais à adopter chez moi une Debian ou l'un de ses nombreux petits, afin de m'y retrouver facilement dans un premier temps.

Ubuntu est dès les premiers instants la distribution qui m'est venue à l'esprit de par sa popularité, sa communauté forte et sa politique qui, bien que par certains aspects peut déplaire, est intéressante de par son ouverture sur le monde en faisant des compromis avec le monde non-libre. Un pas vers la popularité des distributions libres.

Etant donné que je suis à l'occasion joueur, un système pour une utilisation quotidienne alliant stabilité et mises à jour/innovations fréquentes. Ubuntu dans un premier temps répond à ces critères. Ce choix n'est pas absolu ni définitif, il est probable que j'aille me promener sur d'autres distros cousines voire peut-etre changer de branche et tâter du terrain avec Fedora, qui me fait de l'oeil.

J'utilise actuellement le desktop officiel d'Ubuntu, Unity, mais je m'installerai à l'occasion Gnome Shell et jetterai un oeil à XFCE et KDE.

Machine

Configuration

Parlons hardware. Je souhaitais une machine performante qui puisse me satisfaire aussi bien en jeu, qu'en bureautique.

Merci aux petits gars de Nefald de m'avoir aidé à sélectionner les différents composants de ma future machine et notamment Ayd, Loadware, Hexa et tous ceux qui ont prêtés attention à mes demandes.

MatérielModèle
Carte mèreGigabyte GA-H170-D3HP
ProcesseurIntel Core i5-6600 (3.3 GHz)
Carte graphiqueMSI GeForce GTX 960 GAMING 4G
SSDSanDisk SSD Ultra II 240 MLC
HDDSeagate Barracuda 7200.14 SATA 6Gb/s 2 X 1 To
DDR4G.Skill RipJaws 5 Series Rouge 16 Go (4 x 4 Go) DDR4 2133 MHz CL15
AlimentationTextorm TX600M 230V 80PLUS Bronze
VentiradCooler Master Hyper TX3i
BoitierCorsair Carbide 300R

Partitions

J'ai fait ça propre histoire de me laisser le luxe de pouvoir installer rapidement un GNU/Linux sans esquinter mon Home, en installant celui-ci sur sa propre partition avec un HDD dédié. En cas de réinstallation, la solution est là aussi idéale.
De plus j'ai créé une partition de stockage baptisée sobrement /storage sur le second HDD où je peux placer mes sauvegardes et autres, en prenant soin de le partager sur mon réseau local grâce à Samba.

PériphériquePartitionPoint de montageTailleSystème de fichier
SSDPrimaire/224 Goext4
SSDSecondaireswap16 Go
1er HDDPrimaire/home1 Toext4
2nd HDDSecondaire/storage1 Toext4

Avec cette machine , tout va bien! J'en suis grandement satisfait et ne rencontre aucune difficulté à faire tourner mes logiciels. Très réactif mon système ronronne et ne chauffe pas pour un sous alors même que je fait simultanément tourner des jeux comme RUST ou Ark, avec plusieurs softs à côté.

== Je rencontre cependant quelques problèmes avec mon système, des problèmes d'affichages un peu rebutant. Compiz (le gestionnaire de fenêtre) semble crasher constamment. Rien ne semble régler le problème, la seule solution est un bypass: relancer lightdm (le gestionnaire de session) après la première connexion. ==

Interface Homme/machine

Pour contrôler le tout, je n'ai pas lésiné et ai vraiment fait attention à ne pas négliger cet aspect. Il me semble qu'il s'agit là de la part la plus importante dans le choix de ses composants, tout autant que l'aspect performance. On serait tenté de se dire qu'après tout, il ne s'agit que d'un clavier et d'une souris, seulement ceux sont avec ces simples appareils qu'il nous sera permis avec notre machine.

Moniteurs - Je suis partie pour un dualscreen en 24" avec deux moniteurs FullHD 1080p Led de chez IIYama, le modèle XB2483HSSU-B2. Peu cher, il est néanmoiçns performant avec de bons angles de vision et une maniabilité confortable, étant monté sur un pivot permettant des mouvements à 90°, de le mettre à l'horizontal ou à la vertical mais aussi de le dépalcer en hauteur sur 13cm. Imppeccable pour travailler mais aussi jouer.

Souris - j'ai opté pour une souris de chez Mad Catz, la R.A.T. 3 avec une résolution de 3200 dpi (à minima). Pour un peu de moins de 50€ on a une bonne souris précise et confortable au style atypique.

Clavier - Enfin pour le clavier, mon coeur s'est éprit du Ducky Channel One (tout frais) aux keycaps en PBT Gris/bleu avec des switches Cherry MX Brown (tactile avec une pression de 45g). Confortable et increvable.

== Je parle plus amplement de mon clavier sur cet article. ==

MatérielModèleSpécificité
MoniteursDualscreen iiyama 24" LED - ProLite XB2483HSU-B2
  • Moniteur de 24 pouces avec résolution Full HD (1920 x 1080)
  • Dalle AMVA - de bonne couleurs et angles de vision
  • Rétro-éclairage LED
  • Inclinable sur pivot à 90° (horizontal/vertical), réglage en hauteur sur 130 mm
  • ClavierDucky Channel One (coloris gris/bleu - MX Brown - touches PBT)
  • Interrupteurs Cherrry MX Brown avec sensation tactile et nécessitant une pression de 45g. Parfait pour jouer et travailler.
  • Rêvetement des touches en polytéréphtalate de butylène (PBT) pour encore plus de résistance au temps (pas de jaunissement)
  • Technologie « N-Key rollover » (anti-ghosting): le clavier est capable d’enregistrer sans délai la frappe simultanée de toutes les touches du clavier
  • Technologie « 1000 Hz Report Rate », pour un transfert de données ultra-rapide (1 ms) entre le clavier et l’ordinateur
  • La configuration se fait par le biais d’un interrupteur (au dos) et de combinaisons de touches, pas de pilote nécessaire
  • Trois choix de positions pour les pieds du clavier
  • SourisMad Catz R.A.T. 3
  • Résolution réglable jusqu'à 3500 dpi
  • Fréquence à 1000 Hz "always on"
  • Interface USB avec connecteur plaqué or et câble tressé
  • 5 boutons programmables
  • Accélération 10G
  • Sélecteur de mode - 3 positions
  • Me voilà à la maison.


    Ubuntu avec le thème ARC et les icônes Moka.

    Pour formater votre commentaire, vous pouvez utiliser le Markdown