Velo'v .onion? ()

Implantés en 2005 à Lyon par Cyclocity, une filiale de JCDecaux, les vélo'vs ont rapidement vu naître des cousins dans d'autres villes françaises et de par le monde, c'est notamment le cas des Vélib' à Paris, là aussi mis en service par CycloCity. 😉

Inutile de vous présenter outre mesure ce qu'est un VLS (vélos en libre-service), nous allons aujourd'hui plutôt de bonnes pratiques quant à leur utilisation.

Bien choisir son vélo'v

Un vélo'v c'est lourd, grossier et difficile à piloter...certains diront qu'ils cherchent à vous tuer... mais si vous faîtes attention il n'y a pas de raison que ça se passe mal!

Avant d'enfourcher votre bolide, vérifiez qu'il est en bon état de marche.
Tout d'abord un coup d'œil rapide sur les différents vélo'v disponibles dans la station:

  • regardez avant tout le numéro de série, si il est au-delà des 10000, le velo'v a moins de 5 ans. Un bon point.
  • La couleur de garde-boue arrière n'est-elle pas trop passée? Le velo'v a été rénové récemment.
  • La poignée de serrage de la selle ressemble à l'image ci-dessous (version 15000)? Là aussi, le velo'v a été rénové récemment.

Enfin si la selle d'un velov est retournée il y a de fortes chances que celui-ci soit inopérant...il s'agit d'une convention entre les utilisateurs de velo'v pour indiquer que l'animal qu'ils viennent de déposer à la station est en bout de course.

Si votre velo'v répond à toutes ces exigences, passez au banc de tests!

Testons la bête

  • vérifiez tout d'abord les pneus, en les "pinçant"
  • serrez les poignées de freins afin de savoir si ils ne sont pas trop lâches ou trop durs
  • manipulez la selle afin de vous assurer que celle-ci de redescendra pas brusquement sur le trajet
  • enfin soulevez la roue arrière afin de mettre un coup de pédale... le son vous semble correct homogène? la roue n'est pas voilée?
  • Passez une vitesse pour voir si ça tourne correctement au niveau du plateau
  • dernier détail qui a son importance, les lumières doivent s'allumer et la sonnette fonctionner

Si tous ces points vous semble corrects, vous devriez pouvoir faire bonne route sur votre nouveau destrier.

Série 15000

En 2015 Cyclocity a mit en service des Vélo'v de la série 15000, apportant deux innovations: le passage automatique des vitesses (pas sur tous) et manette de réglage facile de la selle (parfois trop, les selles ne tiennent pas toujours très bien).

Si vous en voyez un, n'hésitez pas à le tester! Les vitesses automatiques sont redoutables et rendront tout son confort à votre petit trajet quotidien.

Aussi chaque innovations se retrouve appliquées sur les vélovs plus anciens, au fur et à mesure de leur entretien. A ceci prêt qu'il est tout de même assez rare de tomber sur un velov avec des vitesses automatiques, quand bien même il s'agirait d'un 15000.

Cédez-le-passage cycliste

Depuis peu le code de la route prend en compte les habitudes et capacités des cyclistes. En effet il a été mis en usage un nouveau panneau nommé cédez-le-passage cycliste légalisant le passage de feux rouges pour les cyclistes, dans la mesure où cela n'entraine pas de risque pour le cycliste lui-même et les autres usagers de la route. Une jolie innovation qui, espérons-le, permettra un peu plus encore la démocratisation du vélo en France, en favorisant son usage en toute quiétude et en toute sécurité.

Abonnement

Un petit mot sur l'abonnement. Il existe un abonnement Velo'v à 25€ par an offrant les 30 premières minutes d'utilisation (gratuit). Les 30 minutes suivantes deviennent alors payantes.

Cet abonnement dit "classique" est rendu possible au travers d'une carte nominative, la carte velo'v. Seulement afin de favoriser l'utilisation des transports en commun, CycloCity (et par extension JCDecaux, grand gourou du transport et du mobilier urbain en France et à l'international), il est possible de souscrire à un abonnement annuel en utilisant d'autres cartes partenaires que la carte Velo'v. Il vous est donc possible d'utiliser l'abonnement en question au travers de la carte Técély, Où'RA, Bluely, SunMoov et Lyon City Card. Rien que ça. Et non content de vous éviter l'investissement dans un portefeuille titanesque, CycloCity rend gratuite la première heure d'utilisation au lieu des 30 premières minutes avec la carte Velo'v.

C'est cette option que j'ai choisi en achetant une carte Técély sur internet (5€) pour y adjoindre mon abonnement Velo'v. Avec ça je suis certain de ne jamais dépasser mon abonnement velo'v, ayant une heure d'utilisation "gratuite" à chaque location.

Lyon Métropole et son mobilier urbain

Fin 2017 le contrat concessionnaire entre Lyon Métropole et JCDecaux prendra fin et un nouvel appel d'offres public est lancé. Il n'y a pour le moment pas d'autres candidats que JCDecaux lui-même, qui devra alors faire une nouvelle candidature en apportant son lot d'innovations.

Stations intelligentes

JCDecaux prévoit d'implanter (si la concession du mobilier urbain est renouvelée) des abribus intelligents permettant de renseigner les usagers sur le meilleur trajet à suivre en transport en commun, en indiquant les stations Vélo'v à proximité ainsi que leur état, offrant la possibilité de recharger son smartphone et en fin en améliorant le réseau 3G/4G de ses stations. À voir.

e-VLS (assistance électrique)

Prototype d'e-VLS

En avril 2015 JCDecaux a annoncé dans un communiqué qu'il mettrait en service des Vélo'v à assistance électrique. Baptisés e-VLS, ces vélo'v seraient identiques aux autres à la différence prêt qu'ils seront équipés d'un réceptacle sur leur guidon, permettant d'y placer une batterie. Pesant environ 500g avec le format d'un livre de poche, cette batterie devra être louée à l'année et sera à recharger chez vous. Lorsque vous prenez un velo'v e-VLS, il vous suffira de glisser votre batterie dans le slot et hop!

Son autonomie vous permettra de bénéficier de 10 kilomètres en assistance électrique et une vitesse maximum de 25 km/h (il ne faudra pas que ça devienne un cyclomoteur). Pas mal.

Il n'y a pas pour le moment de date arrêté pour la mise en service des e-VLS, il semblerait cependant que ce soit pour les deux ans à venir. L'avantage d'une batterie portative est qu'elle permettra aux utilisateurs de reposer leur e-VLS sur n'importe quelle station actuelle, sa recharge ne se faisant pas en station.

En ce qui concerne l'abonnement il vous sera possible de choisir entre deux types : le classique (l'actuel) et l'e-VLS pour lequel vous sera remis une batterie.

À noter qu'une application smartphone est prévue afin que vous puissiez consulter la charge de votre batterie, son autonomie et l'utilisation que vous en faites (kms parcourus, etc).

Quand bien même

Quand bien même il peut être a priori regrettable de voir une entreprise privée investir autant l'espace urbain, en fournissant ce genre de service utile certes, mais surtout avec toujours plus de panneaux publicitaires, il reste tout de même agréable et encourageant de voir l'impact que les VLS peuvent avoir sur la vie quotidienne. 10 ans après leur mise en service on peut constater encore l'engouement qu'on nos concitoyens pour ces vélos bien pratiques, qu'on emprunte un instant pour les reposer un peu plus tard.
L'idée du VLS est une bonne idée, un vélo citoyen partagé par tous, offrant une nouvelle vision de l'urbanisme et du transport, donnant surement l'envie et permettant à nos villes de rendre un peu plus aux piétons et aux cyclistes ses voies de communication. seulement...

Seulement revient souvent dans toutes les bouches la "contrepartie honteuse", cette concession de l'espace urbain à JCDecaux afin que celui-ci puisse implanter plus de mobilier dédié à la publicité. En contrepartie JCDecaux doit mettre "gratuitement" en place un parc de VLS.
Qu'elles auraient été les alternatives alors? Beaucoup aurait souhaité que Lyon Métropole prenne en charge la mise en place du parc mettant hors course JCD. Aurait-ce été possible dans de telles proportions à ces conditions de service?

Quoiqu'il en soit il s'agit là d'un premier pas qui dix ans après permet d'entrevoir de nouvelles innovations de par le monde...

shweeb

Applications android/iOS

Allez, vite fait une petite sélection d'applications android pour les Velov. Celles-ci vous permettent de connaitre l'état des stations vélov. La dernière quant à elle (Velover) est un peu plus amusante, elle tente de bâtir un réseau social depuis les vélo'v grâce à leur numéro de série. Vous pouvez ainsi savoir qui à utiliser le vélo'v avant vous, quel est l'état de l'appareil, etc. Pour peu que d'autres utilisent l'application.

À lire

Pour formater votre commentaire, vous pouvez utiliser le Markdown